Tags

, , ,

Ce sont toujours d’étroites voies rectilignes, au sol gris, en terre battue, aux murs gris, chaperonnés de tuiles grises.

(Simone de Beauvoir, La longue marche, 1)

Advertisements