Tags

, , ,

Dans le roman dont j’ai parlé — Kin-p’ing-mei — une image érotique privilégiée c’est celle d’une jeune femme nue, au corps blanchi par des lotions et des crèmes, et dont les pieds s’ornent de pantoufles cramoisies.

(Simone de Beauvoir, La longue marche 3)

Advertisements