Tags

, , , , ,

De lointaines montagnes l’encadrent des deux côtés ; la plaine est une immense rizière dorée, coupée de rivières étroites et plates, où glissent des barques et des sampans, aux voiles soutenues par un quadrillage de nervures ; les villages s’abritent sous un bouquet d’arbres, et tous enferment un étang ; leurs maisons ont des toits de tuiles, et des murs de briques, crépies de blanc : ce blanc est cru, mais non lumineux, et la dure noirceur des tuiles me font penser à des faire-part de deuil ; l’eau de l’étang paraît noire elle aussi dans la lumière du crépuscule

(Simone de Beauvoir, La longue marche 8)

Advertisements