Tags

, , ,

Soit le célèbre tour de cartes appelé choix forcé. Vous voulez faire choisir à quelqu’un par exemple le roi de cœur. Vous dîtes d’abord : tu préfères les rouges ou les noires ? S’il répond les rouges, vous retirez les noires de la table ; s’il répond les noires, vous les prenez, vous les retirez aussi. Vous n’avez qu’à continuer : tu préfères ​les cœurs ou les carreaux ? Jusqu’à​, tu préfères le roi ou la dame de cœur ? La machine binaire procède ainsi​, même quand l’interviewer est de bonne volonté.

(Gilles Deleuze & Claire Parnet, Dialogues, 1.2)

Advertisements